Recyvalor, une initiative exemplaire

Arrivée au terme de la mission qui lui était confiée, l’association Recyvalor a été dissoute le 21 juin 2018 à l’occasion d’une assemblée générale extraordinaire.

L’ensemble des stocks orphelins ayant été traités, il n’y a plus de stocks de cette nature sur le territoire français.

Bilan 2008 – 2017

livre-recyvalor-bilan
2002
Publication du décret relatif à l’élimination des pneumatiques usagés

Le 24 décembre, un décret vient encadrer la collecte et le traitement des pneumatiques usagés : désormais, les metteurs sur le marché de pneumatiques neufs deviennent responsables de leur fin de vie.

2003
Des lanceurs d’alerte en faveur de l’environnement

En collaboration avec l’ADEME et la société Aliapur, l’association Robin des Bois a recensé 114 stocks de pneumatiques usagés dits « historiques » sur le territoire français.

2007
0 stocks historiques restants à évacuer

La recherche des exploitants de ces décharges et des déposants solvables par le ministère chargé de l’Environnement n’a pas aboutit pour un peu plus de la moitié des stocks recensés.

2008

Signature d’un accord interprofessionnel

20 février

Les acteurs de la filière du pneumatique s’engagent volontairement à agir pour la disparition de ces stocks

Création de l’association Recyvalor

27 février

Recyvalor voit le jour sous la forme d’une association pour la résorption des stocks historiques de pneus usagés

Premier chantier d’enlèvement dans le Tarn

8 septembre

Les opérations de traitement et valorisation débutent sur le site de Graulhet dans le Tarn

2012
Début du traitement du site le plus volumineux de France

Une première intervention est menée sur le site de Souillac – Lachapelle-Auzac dans le Lot, où près de 30 000 tonnes de pneumatiques sont à évacuer.

2015
Prorogation de l’association pour deux ans
2017

Fin des opérations d’enlèvement sur le site de Souillac – Lachapelle-Auzac

Clôture de l’association

Le 23 novembre, un événement de clôture est organisé Sous le Haut Patronage de Monsieur Nicolas HULOT, Ministre d’État, Ministre de la Transition écologique et solidaire.