Une filière rassemblée au service de l’intérêt général

L’association Recyvalor est née de l’engagement citoyen des acteurs de la filière du pneumatique, décidés à agir pour éliminer les dépôts de pneus à ciel ouvert abandonnés sur le territoire français.

Préambule à sa création, un accord interprofessionnel est signé le 20 février 2008 : 28 entreprises et fédérations s’accordent alors pour financer et organiser l’enlèvement et la valorisation de ces stocks de pneumatiques usagés dits « historiques », sous l’égide du ministère chargé de l’Environnement et avec le soutien de l’association Robin des Bois.

Pour assurer leur mission, les professionnels du pneumatique font le choix d’une structure associative, sans but lucratif :

Recyvalor voit le jour le 27 mai 2008.

« Je veux rappeler que les stocks historiques étaient au cœur d’un vide réglementaire et que nous n’avions aucune contrainte légale. Notre engagement – à la fois humain, technique et financier – a donc été volontaire, fondé sur une approche sociétale partagée par tous, et la conviction commune que nous ne pouvions pas laisser nos campagnes défigurées par des décharges de pneus. »

 

Bénédicte Barbry, Présidente de Recyvalor

Stock historique

Stock orphelin

Les déposants ne sont pas identifiés.

 

 

 

Stock défaillant

Une partie ou l’ensemble des déposants est connu mais ils ne sont pas en capacité d’assurer le traitement du stock.

Les membres de Recyvalor

Fabrication des pneumatiques

Les manufacturiers sont représentés par :

Mise sur le marché des pneumatiques à leur marque et/ou importation, vente d’engins équipés de pneumatiques

Professionnels de la réparation et de l’entretien automobile, négociants spécialistes, organisations professionnelles, concessionnaires et agents distributeurs de véhicules

En collaboration avec :

Gestion des pneumatiques à la fin de leur cycle de vie

Un fonctionnement collégial

association-graph

Les fondations de Recyvalor reposent sur 3 collèges, représentant chacune des parties signataires. Ces dernières prennent part aux décisions par l’élection d’un nombre restreint de leurs membres au Conseil d’Administration. Tous sont bénévoles pour y exercer leurs fonctions.

Associé aux actions des commissions durant l’année, l’ensemble des adhérents se réunit une fois l’an pour un point d’étape lors de l’Assemblée Générale. Les représentants du ministère chargé de l’Environnement et l’association Robin des Bois sont invités à participer à ces réunions.

Le Conseil d’Administration se réunit 4 fois par an pour valider le planning d’intervention, valider les choix de la commission d’appel d’offres, chantier par chantier, et valider toutes les décisions à prendre pour le bon déroulement des opérations.

Le suivi des chantiers sur le terrain est assuré par des membres volontaires, à tour de rôle, avec le soutien  technique des équipes d’Aliapur.